De la nature sauvage jusqu’au fond marin des caraïbes, on vous garantit que vos vacances au Belize seront inoubliables ! Ce petit pays d’environ 22 900 km 2 de superficie cache bien des secrets !  On vous a concocté une petite liste des 5 activités à ne surtout pas louper lors de votre voyage au Belize.

1 – Faire de la plongée, explorer la barrière de corail et le fameux Blue Hole

Pour les amateurs de plongée et de snorkeling, le Belize est une destination de rêve. Ce petit pays possède la seconde plus grande barrière de corail au monde longue d’environ 100 km, s’étendant du sud du Mexique jusqu’au Nord du Honduras. Véritable trésor de biodiversité marine, la barrière de corail est classée au patrimoine mondial de l’Unesco depuis 1996. L’eau est claire et chaude et on observe toutes sortes de poissons. Le Belize regorge de spots de plongée, accessible pour les débutants comme pour les experts. Que ce soit à Ambergris Caye, dans la réserve de Hol Chan, au site de Coral Garden, à Shark Ray Alley ou encore à Gladden Spit ou au Great Blue Hole, il y en a pour tous les niveaux !

D’ailleurs en parlant du Blue Hole, c’est l’un des endroits les plus fascinants et les plus populaires pour plonger. Ce cenote aux eaux turquoise a longtemps été un lieu secret connu uniquement par les pêcheurs du Belize et n’est devenu célèbre qu’en 1971. Cette année-là, le légendaire biologiste marin et explorateur sous-marin Jacques Cousteau a exploré les profondeurs du site et l’a déclaré comme l’un des 10 meilleurs sites de plongée de la planète.

Le Blue Hole est situé au milieu de la mer, à quelques centaines de kilomètres au large de Bélize City. Il a une forme presque parfaitement circulaire, mesurant 300 mètres de diamètre et 124 mètres de profondeur. Il est entouré de l’atoll de Lighthouse Reef. Il s’agit du plus grand trou de mer du monde qui à l’origine était une grotte qui a été submergé et recouvert par la montée des eaux. Aujourd’hui encore, les plongeurs peuvent explorer des milliers de stalactites et de stalagmites jusqu’à 12 mètres de long qui se sont formées lorsque le Blue Hole était une série de cavernes en surface.

En raison de la complexité et de la profondeur de la plongée, seuls les plongeurs expérimentés sont autorisés à explorer les majestueuses formations sous-marines qui font du Belize Blue Hole un site de plongée unique.

Le Blue Hole fait partie du deuxième plus grand système de barrière de corail au monde. C’est un site classé au patrimoine mondial de l’UNESCO. En 2012, la chaîne Discovery Channel l’a même classé au premier rang de sa liste des 10 endroits les plus étonnants sur Terre.

Le saviez – Vous ? Le nom « Blue Hole » a été inventé par le plongeur britannique Ned Middleton dans son livre « 10 Years Underwater » publié en 1988.

Le plus hole est visible depuis l’espace, facilement identifiable par sa formation circulaire unique et son emplacement au milieu de la grande barrière de corail de Belize.

Un survol du Blue Hole vous tente ? N’attendez plus et contactez-nous pour vivre une expérience unique !

2 – Se rendre sur les îles

Le Belize compte plus de 400 îles, dont des atolls. Elles sont appelées cayes, et certaines d’entre elles sont situées à 20 minutes du continent et offrent de très bonnes conditions de plongée et de snorkeling.

Les cayes les plus visitées sont :

  • Ambergris Caye, mesurant 58 km de long, est la plus grande caye du Belize. Grâce à ses plages paradisiaques, ses lagunes et ses fonds sous-marins exceptionnels, Ambergris Caye et notamment la ville de San Pedro est une des plus belles destinations touristiques. Le saviez – vous ? Ambergris Caye à même inspiré Madonna pour sa chanson “la isla bonita”.
  • Caye Caulker, appelée Hicaco en garifuna, est une petite île de 8km de long se trouvant sur la barrière de corail. Sa localisation fait d’elle une destination privilégiée pour les amateurs de snorkeling et de plongée. Cette île est authentique. On n’y trouve pas de grands immeubles mais plutôt des petites maisons colorées, pas de route goudronnée mais du sable, pas de voiture mais des voiturettes de golf. La devise de l’île « Go Slow » résume bien l’état d’esprit qui y règne. Si vous vous rendez sur cette île, ne manquez pas son coucher de soleil extraordinaire côté ouest !

Notre île coup de cœur ? Tobacco Caye. Cette île paradisiaque pratiquement inhabitée se trouve à quelques km à l’Est de Dangriga et se situe directement sur la barrière de corail. Sur cette minuscule île perdue dans la mer des caraïbes, le confort est secondaire : pas de climatisation, pas d’électricité, cabanas équiper du strict minimum mais le cadre est juste paradisiaque.  Côté mer, les eaux turquoise et cristallines nous invitent à découvrir la richesse des fonds marins en snorkeling, kayak ou paddle, tout cela en présente de raies manta, barracudas et bien d’autres poissons. Coté terre, on profite du sable blanc, d’un hamac à l’ombre d’un palmier, d’un barbecue sur la plage tout en sirotant un cocktail tropical.

3 – Visiter les sites mayas

Les terres du Belize faisaient partie du territoire maya qui a vu le jour dans la péninsule du Yucatan en 2600 avant Jésus-Christ. A cette période, de nombreuses cités mayas ont été construites, dont il reste aujourd’hui des ruines. Aujourd’hui encore, on trouve de nombreux vestiges de la civilisation maya. Les sites les plus anciens et les impressionnants du pays sont :

  • Altun Ha, dont sont inspirés les billets de banque béliziens et la bouteille de Belkin, la bière nationale.  Le site maya a été mis à jour en 1963 et fut rendu célèbre par la découverte d’une énorme tête de jade dans une tombe de la cité. On retrouva de nombreuses offrandes sur ce centre cérémoniel qui comprend 2 places, un terrain de jeu de balle et des bâtiments imposants comme le Temple du Soleil.
  • Xunantunich, un centre cérémoniel maya situé à une dizaine de kilomètres de San Ignacio. Ce site est organisé autour de 3 places importantes. Haut de 40 mètres, El Castillo offre une vue panoramique sur la vallée à des kilomètres à la ronde. L’ancienne cité maya fut abandonnée au 10ème siècle à la suite d’un tremblement de terre.
  • Caracol, des ruines mayas signifiant “escargot” en espagnol abritent les plus grandes structures construites par la civilisation maya au Belize. C’était le royaume le plus puissant de tout l’Empire Maya. On y découvre des anciennes cours, terrains de balle, complexes résidentiels et un observatoire astronomique complet. Plus de 100 tombes ont été découvertes à ce jour. Au retour de la visite, on profite d’une baignade rafraîchissante à Rio on Pools, une série de piscines naturelles formées dans la roche en granit.
  • Lamanai, cité préhispanique dont le nom signifie « crocodile sous l’eau » en langue maya. On découvre notamment les temples du jaguar, des masques, un terrain de jeu de balle et des visages impressionnants taillés sur les bas-reliefs des pyramides. L’accès se fait en bateau partant en direction de la New River.

Pour visiter un voir plusieurs de ces sites mayas lors de votre séjour au Belize, rendez-vous sur notre page contact et faites-nous part de vos envies !

Au Belize se trouvent aussi les ATM Cave (Actun Tunichil Muknal), une grotte qui était utilisée par les communautés mayas pour leurs rites et cérémonies traditionnelles. Explorer cette grotte est une des excursions les plus marquantes que le Belize peut vous offrir. Départ à 7h30. Après 1h50 de route depuis votre lodge, départ pour une marche de 45mn dans la réserve naturelle Tapir Mountain. Une fois à l’entrée de la cavité, il sera nécessaire d’effectuer une courte nage pour gagner l’intérieur (l’eau peut atteindre 3 à 4 mètres de profondeur). 3 heures seront dédiées à explorer l’impressionnant réseau souterrain. La récompense est de taille : on découvre avec stupéfaction plusieurs squelettes et artefacts mayas. L’un des squelettes – issu d’un sacrifice humain de la période Classique Tardive Maya – s’est cristallisé dans un processus naturel étonnant. A noter que les photos et vidéos sont interdites à l’intérieur de la grotte.

Nous vous invitons à nous contacter pour vivre cette excursion unique !

4 – Goûter à la cuisine bélizienne

Le Belize est une terre accueillant une pluriethnicité et cela se ressent dans sa cuisine traditionnelle très diversifiée ! On retrouve de nombreux plats issus de différentes influences : anglaise, américaine, mexicaine, caribéenne, mayas etc.

Parmi les plats typiques et populaires du Bélize, on retrouve :

  • Les Swets : des ragoux de poulet, de boeuf, de porc ou de poissons
  • Rices and beans : cuit dans du lait de coco, ce plat est un mélange de riz et de haricots rouges. C’est le plat typique par excellence. Dans ce plat, le riz et les haricots sont servis avec de la viande (du poulet ou du bœuf),  des bananes plantains frites ou bien de la salade ou du coleslaw.
  • Cowfoot soup : soupe à base de pied de bœuf bouilli pour le ramollir et mélangé à une variété de légumes, à l’assaisonnement de coco et de poivre.
  • Escabeche : Plat typique d’origine maya, il s’agit d’un plat épicé à base de poulet étouffé avec des oignons au vinaigre, des poivrons et d’autres épices. Des tortillas de maïs accompagnent le plat.
  • Chimole : D’origine maya également, il s’agit d’une soupe de couleur noire préparé à base de recado noir.
  • Le Hudut : Plat typique garifuna, il s’agit d’une soupe chaude et épicée préparée à base de poisson cuit dans un bouillon de coco et de banane plantain écrasé. Ce plat ressemble au Bundiga, qui est un plat un peu plus nourrissant !
  • On retrouve également les plats typiques mexicains comme les burritos, les tacos, les ceviche, les tamales etc.

En plus de ces plats typiques, on retrouve finalement des plats venant du monde entier comme les incontournables pizza et burger mais aussi de la nourriture européenne et asiatique.

Du fait de sa localisation, il n’est pas étonnant qu’au Belize, le poisson et les fruits de mer sont très réputés. On y trouve toute sorte de poissons grillés au barbecue tels que du vivaneau (poisson de récif appelé “snapper”), de la dorade, du barracuda, du lionfish, mais aussi coquillages et crustacés tels que des conques ou encore de la langouste, du homard, des crevettes etc.

Parmi les boissons typiques, on retrouve :

  • Le rhum : Très présent dans la culture Bélizienne, on retrouve du rhum bélizien dans toutes les célébrations ! Grâce à l’exploitation du sucre de canne, le rhum bélizien est de très bonne qualité. Ambrés, blanc, vieux ou en cocktail, il y en à pour tous les goûts !
  • La bière : La Belikin est la bière nationale produite au Bélize. Véritable institution nationale, la bière est consommée à pratiquement toutes les tables de bars et restaurants du Belize !
  • Le vin :  Produit à partir de noix de cajou fermentée ou de cranbrook, les vins sont produits principalement dans la région de Bélize river mais sont consommés partout dans le pays !
  • Les jus de fruits naturels : manques, pastèque, ananas etc
  • Les milkshakes : d’ailleurs, une des spécialités de Placencia est le milkshake à base d’algues. Étonnant mais pas mauvais !

Concernant les douceurs, on trouve un peu partout au Belize des petites boulangeries et restaurants fabriquant des donuts, des pains à la banane, des pains aux raisins appelé les “cinnamon buns”, des fry jacks (sorte de petits pains frits servi au petit déjeuner), des johnny cakes (servi également au petit déjeuner, il s’agit de gâteaux conçus à partir de farine, de lait de coco, le tout cuit au feu de bois).

Le saviez – vous ? Le chocolat du Bélize est d’une très grande qualité ! En effet, le Belize connaît une longue histoire de production de cacao. Ce sont les mayas qui ont inventé le chocolat et qui sont donc à l’origine de la production de cacao. D’ailleurs, le cacao avait tellement une grande valeur pour eux qu’il était même utilisé comme monnaie d’échange. Aujourd’hui, le cacao est produit notamment dans le sud du pays. Nous vous invitons à visiter les petites fermes familiales afin d’en découvrir davantage sur l’histoire du cacao. Évidemment, n’oubliez pas de déguster le chocolat à la fin de la visite !

A noter qu’au Belize, on mange tôt et la plupart des restaurants ferment tôt également, aux alentours de 21 heures.

5 – Découvrir la faune et la flore dans les réserves tropicales naturelles

Le Belize possède une biodiversité exceptionnelle pour un si petit pays. Il est dotée d’une politique de protection environnementale très stricte afin de conserver au mieux ses ressources naturelles. Près de 70 % de la superficie du pays est constituée de forêts tropicales dont 40 % sont déclarées en tant que réserves naturelles.

Parmi ces réserves, on peut citer la réserve de Cockcomb qui est la seule réserve de protection des jaguars au monde. On peut aussi y apercevoir des aras macaos et des toucans.

On retrouve aussi la réserve de Cooked tree Wildlife Sanctuary assurant notamment la protection de nombreux oiseaux migrateurs dont le Jaribu pouvant atteindre 3,60m !

On peut également citer la réserve de Community Baboon Sanctuary, véritable royaume des singes hurleurs ! Celle-ci se trouve d’ailleurs à seulement quelques minutes de Belize City et est donc l’étape idéale pour finir son séjour avant de reprendre l’avion.

Au sud du Belize, près de Punta Gorda, se trouve la réserve de Rio Blanco accueillant une faune et une flore très variées. Cette réserve naturelle est notamment réputée pour ses incroyables cascades offrant une baignade inoubliable !

Puis on retrouve la réserve de Mountain Pine Ridge, qui est notre coup de cœur sur le territoire. Cette réserve nous attire pour sa faune et sa flore exceptionnelles. En effet, Mountain Pine Ridge c’est 780 km 2 de forêt tropicale accueillant des dizaines de kilomètres de sentiers menant à des petits coins de paradis pour se baigner dans des rivières et cascades. On peut y observer une multitude d’oiseaux dont certains spécimens rares comme l’aigle solitaire. Les 5 grands félins du Belize ont élu domicile dans la réserve mais sont plus discrets : puma, jaguar, ocelot, tigre margay et jaguarondi. De nombreuses activités sont aussi proposées sur place aux voyageurs : randonnées guidées, observation d’oiseaux avec des guides spécialisés, Yoga, tours en VTT, en Canöe ou encore en Tubing (à bord d’une grosse bouée portée par le courant).

Apprenez-en plus sur ce merveilleux pays en lisant notre article sur l’histoire du Belize !

Contactez – nous pour organiser votre voyage au Belize ! N’hésitez pas à combiné votre voyage avec le Guatemala ou une autre destination !